Vous êtes ici : conseil-adwords.fr » Conseil Adwords: Expert » 10 Fonctions Google Adwords Inutilisées

10 Fonctions Google Adwords Inutilisées

De multiples fonctions

Une vue de Google Adwords !

Ce qui rend si intéressant Google Adwords, c’est l’apparition régulière de nouveautés qui ont pour objectif (pas toujours réussi, il faut l’avouer) d’améliorer la gestion de nos campagnes.

Le souci: la plate-forme Google Adwords a du coup tendance à se complexifier et on en oublie certaines fonctions.
Je vous propose donc 10 fonctions Google Adwords qui sont souvent inutilisées et qui peuvent pourtant apporter une réelle plus-value à vos campagnes.

1) Les règles automatisées

Règles automatiques Google Adwords

Pas mal de choix dans les règles automatiques Adwords

Comme leurs noms l’indiquent, ces règles vous permettent d’automatiser certaines actions, la plus utile étant certainement les modifications d’enchères, une optimisation quotidienne indispensable mais malheureusement très chronophage.

Je vous donne quelques exemples concrets d’utilisation de ces règles automatisées: des hausses d’enchères sur vos mots clés les plus performants en terme de ROI, basées sur l’historique des 7 derniers jours et en fonction de leurs position moyenne. Ou encore la mise en veille des mots clés qui ont investi un montant minimum sur les 60 derniers jours sans apporter la moindre conversion. Les règles automatisées vous permettront également de mettre en place des alertes par mail, notamment pour un budget atteint ou dépassé.

Bref, les possibilités sont assez nombreuses et vous permettront d’obtenir un vrai gain de temps.

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Pour les mettre en place, il suffit d’aller au choix dans la partie « Campagnes », « Groupes d’annonces », « Annonces » ou « Mots clés » de Google Adwords, puis cliquez sur le menu « Automatiser » et de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Mais réfléchissez bien en amont à ce que vous voulez et n’oubliez pas d’utiliser l’action de « Prévisualisation » qui précède la validation, cela vous permettra de connaître l’impact de vos règles.

2) le rapport Lost IS

Données des concurrents ou Lost IS

Les colonnes « Données des concurrents » vous donneront votre Lost IS

Lost IS pour « Lost Impression Share », soit la part d’impression perdue.
Ces données vous permettront de connaître votre potentiel d’affichage et vous indiqueront si vous loupez des impressions, soit pour des raisons de budget (Lost Is Budget) et/ou de classement (Lost IS Classement). Des indications importantes qui vous permettront de réajuster les budgets par campagne (afin de s’assurer que vos campagnes les plus rentables aient suffisamment de budgets), ou bien de savoir où exactement améliorer le positionnement de vos mots clés (soit via des augmentations d’enchères ou soit via l’amélioration du Quality Score).
Le Lost IS est accessible au niveau campagne, groupe d´annonces et mot clé.

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Pour avoir ces données, cliquez sur le menu « Colonne », « Personnaliser les colonnes » puis « Données des concurrents ». Vous pourrez alors sélectionner la colonne « Taux d’impression », ainsi que « Taux d’impressions perdues (classement)  » et « Taux d’impressions perdues (budget) « , que ce soit pour le réseau Search ou Display.

3) les rapports de positionnement géographique de l’internaute

Position géographique

Rapport Position géographique de l’internaute

C’est un rapport indispensable pour optimiser vos campagnes, et cela à cause d’un paramètre que Google prend soin de laisser par défaut (tiens donc …).
Lorsque vous lancez une campagne Google Adwords, elles sont par défaut en type de ciblage « Personnes situées dans une zone ciblée, ou qui recherchent ou consultent des pages relatives à cette zone ». Concrètement, si vous livrez des pizzas sur Paris, une personne au fin fond du Nicaragua tapant « Pizzeria Paris » sera susceptible de voir votre annonce.
Potentiellement, vous avez donc une partie de votre budget qui peut être cramée sur des zones géographiques absolument pas pertinentes pour votre business. Grâce à la variable « Position géographique de l’internaute », vous serez en mesure de repérer ces zones via un rapport pour les mettre en exclusion.
Une autre solution serait de changer le paramètre au niveau de votre campagne et de le passer en « Personnes situées dans une zone ciblée uniquement », mais cela peut être un peu trop radical, car il se peut que vous découvriez des bonnes surprises et que certaines zones géographiques auxquelles vous n’auriez pas pensé se révéleront très intéressantes en termes de conversions.
En clair, avec ce rapport vous allez pouvoir économiser du budget en redéfinissant les zones géographiques ciblées.

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Je vous invite donc à aller faire un tour sur l’onglet « Variables » pour effectuer ce fameux rapport de positionnement géographique. Cliquer sur « Affichage » et sélectionnez « Position géographique de l’internaute ». En allant sur « Colonnes », vous pourrez décider du niveau de détail de la zone géographique en plus du pays (Région, agglomération, ville).

4) la diffusion accélérée

Mode de diffusion accélérée

Le mode de diffusion accélérée se trouve dans les paramètres de campagne

Un paramétrage de campagne tout simple mais dont on ne parle pas souvent. Par défaut, Google Adwords va maximiser le budget quotidien que vous avez défini pour votre campagne en le répartissant tout au long de la journée, de manière à ce que vous soyez présent sur toute la plage horaire renseignée. Votre campagne Adwords est alors en diffusion « Standard ».
Mais lorsque vous avez des campagnes performantes et que vous êtes prêt à investir plus afin de gagner en trafic (et donc en conversion), n’hésitez pas à mettre votre campagne en « Diffusion accélérée ». Google Adwords vous affichera alors sur toutes les requêtes susceptibles de déclencher l’apparition de vos annonces.
Combien de fois lors d’audit je suis tombé sur des annonceurs en manque d’idées pour gagner en volume sur leurs meilleures campagnes et qui restent bridés par cette option…

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Vous trouverez ce réglage dans les paramètres de campagne, au niveau « Mode de diffusion (avancé) »

5) L’analyse des enchères

Analyse des enchères

Présence des concurrents

Cette fonction est très utile pour effectuer un peu de veille concurrentielle puisque ce rapport va vous renseigner sur les annonceurs se positionnant sur les mêmes mots clés que vous. Ce rapport pourra notamment expliquer la hausse soudaine des CPC de certains de vos mots clés si de nouveaux annonceurs arrivent.
Je vous conseille donc de surveiller attentivement vos tops mots clés, et surtout vos mots clés « marque », afin de pouvoir griller les p’tits malins qui se gavent et leur rendre la pareille (ou les contacter pour qu’ils stoppent). C’est surtout une manière de repérer les plus discrets qui se positionnent sur votre marque uniquement la nuit, pendant votre sommeil, en mode ninja…

ÇA SE TROUVE OÙ ?

Pour avoir ces infos, allez sur la campagne/groupe d’annonce/mot clé voulu et cliquez sur l’onglet « Plus d’infos » puis « Analyse des enchères »

6) Les limites d’impressions

Limitation des impressions Dsiplay

Paramétrage de limitations des impressions

Une autre fonction peu connue mais tellement indispensable si vous faites du Display.
Ça ne vous a jamais saoulé de vous manger plusieurs fois les mêmes bannières lors de votre navigation? C’est pareil pour vos prospects. J’ai du mal à comprendre l’efficacité d’exposer un internaute à une bannière plus de 76 fois par jour… (clin d’œil au remarketing)
Au contraire, ça énerve vos prospects et cela cause du tord à votre image.
Limiter la diffusion pour un internaute est absolument indispensable, quelque soit la nature de votre campagne Display.

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Pour trouver cette option, allez dans les paramètres de la campagne, puis dans « Paramètres avancés » vous trouverez l’option « Diffusion des annonces : rotation des annonces, limitation du nombre d’expositions ». Vous pourrez alors indiquer une limite d’impressions par jour/semaine/mois sur chaque campagne/groupe d’annonce/annonce

Mes conseils de paramétrages:
6-7 impression par jours par campagne me semble correct, 8 ou 9 pour les campagnes remarketing (car les retours sont meilleurs). C’est uniquement basé sur mon expérience, à vous de voir.
Vous pouvez objecter que 6-7 impressions ça fait déjà beaucoup. En fait il faut prendre en compte que le fait que certaines de vos annonces seront diffusées en-dessous de la ligne de flottaison du site contenant l’emplacement Adsense, vos annonces seront donc dans certains cas non vues, ou au mieux le temps que l’internaute scrolle en bas de page l’animation de la bannière sera terminée (Note: il est possible d’exclure la diffusion sur des emplacements se trouvant en-dessous de la ligne de flottaison, mais cela peut vous priver d’emplacements pouvant apporter des conversions, je le déconseille mais je le cite pour info).

7) L’outil de création d’annonces illustrées

Annonce Display Illustrée

Créez vos propres bannières

Google propose plusieurs solutions gratuites pour vous fournir des bannières vous permettant d’être présent sur le réseau Display Adwords. Cette fonction s’adresse donc plus aux petits annonceurs qui disposent d’un budget limité.
Mettons-nous d’accord, ces bannières seront loin d’être extraordinaires (il ne faut pas trop en demander non plus) et cela ne vaudra jamais celles d’une (bonne) agence créa, mais cela peut-être suffisant pour effectuer un test sur des campagnes Display Adwords. Il faut prendre en compte que les performances sur les bannières sont meilleures en règle générale que les annonces textuelles. Voyons ce que Google Adwords nous propose:

-> Google Adwords permet de créer une annonce illustrée à partir d’une URL que vous aurez préalablement renseignée (mettez l’URL de votre site, tant qu’à faire…). Google va alors scanner la page et proposer plusieurs annonces, en récupérant le logo, les arguments marketings etc… Vous avez par la suite la possibilité de les retravailler sommairement via un Editeur.

-> Google Adwords propose une « Galerie d’annonce » avec plusieurs choix:

– Annonces à Usage Général: Google vous propose plusieurs templates d’annonces animés, avec comme d’habitude texte et logo personnalisables. Il se peut que vous trouviez votre bonheur, il y a une vingtaine de modèles. Utile car ne nécessite aucune ressource particulière pour les créer. Parfait pour se lancer dans le réseau Display !
– Annonces dynamiques: en reliant votre campagne à votre compte Google Merchant Center, Google va reprendre les visuels de vos produits et créer des bannières (une bonne vingtaine de modèles différents, même si certains sont vraiment inutilisables). Là encore, vous aurez par la suite la possibilité de personnaliser plusieurs éléments (le titre, le texte du bouton, les couleurs, la taille de la police etc…). Selon moi, cette solution est l’une des plus exploitables. Notez par ailleurs que les annonces dynamiques vous permettent de mettre en place du retargeting dynamique (vous proposez le même contenu que l’internaute vient de consulter sur votre site).

Les formats suivants nécessitent une vidéo ou un profil Google + bien construit:

– Annonces Ligh Box: pour créer des annonces qui nécessitent une interaction avec l’internaute.
– Annonces Vidéos: Si vous disposez d’une vidéo, assez courte de préférence (10 secondes suffisent, 15 grand max), vous avez là encore une possibilité d’être présent sur le réseau Display. Il suffit d’importer sa vidéo ou d’indiquer votre compte Youtube où la vidéo est présente et le tour est joué ! Il existe par ailleurs plusieurs formats (vidéo click and play, vidéo extensible …).
– Annonces de réseau social: ce type d’annonces permet de mettre en avant vos posts sur Google+. Je dois avouer n’avoir jamais tester ce format, l’intérêt me semble limité.

Ah oui, autre chose, n’oublier pas de diffuser également avec des annonces textuelles sur le réseau display, ça ne mange pas de pain et vous pourriez être surpris du résultat. Gardez en tête que certains sites partenaires du réseau Display Google Adwords n’accepte que ce format-là …

ÇA SE TROUVE OÙ ?
Placez-vous sur l’onglet « Annonces » de votre campagne Display, et cliquez sur le bouton de création d’annonces, et sélectionnez « Annonces illustrées ou « Galerie d’annonces »

8) Les exclusions

Alors oui, les exclusions ne sont pas méconnues (en tout cas je l’espère pour vous, sinon vous avez un gros problème sur vos campagnes et je vous conseille d’aller jeter un œil sur l’article concernant les listes de mots clés à exclure), mais elles ne sont pas forcément exploitées jusqu’au bout.
Elles sont par exemple peu utilisées dans les campagnes Shopping. Or n’oubliez pas que vous pouvez également analyser les termes de recherche sur ce type de campagne, vous permettant donc d’exclure toutes les mauvaises requêtes.
Idem avec les campagnes « Dynamic Search Ads » ou DSA, dont le travail des mots clés négatifs est encore plus important que toute autre campagne. En plus de filtrer les requêtes non pertinentes, les exclusions vous permettront de ne pas afficher pour un produit qui n’est plus en stock, ou d’exclure les pages Contact, CGV etc. pour lesquelles il est totalement inutile d’afficher des annonces.

Mais s’il y a bien une typologie de campagnes Adwords qui nécessite des exclusions, c’est bien la campagne Display. Le réseau Display est très largement sous-estimé à cause de performances peu satisfaisantes pour un utilisateur lambda. Pourtant, une fois le ménage effectué, les résultats sont au rendez-vous.

Je passe les exclusions les plus connues que sont les emplacements (pour des sites qui n’obtiennent aucune conversion) et les mots clés (pour qualifier le ciblage). Ici je m’attaque à 2 types de sites qui sont à 95% de véritables gouffres financiers si on n’intervient pas dès le début: les jeux et surtout les applications mobiles.
Important: pour les applications, si vous avez coupé la diffusion sur mobile, sachez que les tablettes peuvent vous faire très mal.

ÇA SE TROUVE OÙ ?

Pour cela, nous allons faire un tour sur l’onglet réseau Display et aller en bas à droite sur la partie « Options de catégorie de site ». Cliquez sur le bouton « Option » et vous allez pouvoir exclure au niveau groupe d’annonce ou campagne un certain nombre de catégorie:

Exclusions - Display

Catégories d’exclusions Display

Allez m’exclure immédiatement les « Sites diffusant des annonces intégrées dans des jeux », ainsi que « Contenu à caractère sexuel » (sauf si votre business s’y prête). Vous noterez que « Jeux d’argent et de hasard » est par défaut déjà exclu… Enfin, vous pouvez exclure « Application mobile GMob, non interstitiel ». Mais pour cette dernière, toute les applications ne sont pas exclues.
Aussi il vous faudra faire un tour sur l’onglet « Emplacement », puis en bas à gauche: « Exclusions d’emplacements au niveau de la campagne » cliquez sur « Exclusions » et ajouter ceci: adsenseformobileapps.com
Et là vous ne diffuserez plus sur ces applications mobiles. C’est l’un des meilleurs conseils que je peux vous donner sur le Display, cela va vous réaliser de belles économies de budget!

Attention, une fois ce travail effectué, ne laissez pas tomber votre campagne et continuez d’optimiser de manière régulière en surveillant les emplacements sélectionnés automatiquement par Google.

Enfin, pour terminer sur la partie Display, que vous fassiez du Remarketing ou non, créez une liste de cookies de vos clients de manières à exclure les acheteurs (ça ne sert à rien de retargeter un internaute qui vient de convertir, sauf dans une stratégie de cross ou d’up selling).

9) Les colonnes personnalisées

Colonnes personnalisées

Colonnes personnalisées pour le mobile

Une nouveauté qui est apparue cette année et qui est très utile pour piloter vos campagnes: les colonnes personnalisées. Cela vous donne la possibilité de suivre les indicateurs que vous désirez.
Exemples concrets: vous allez pouvoir créer des colonnes vous donnant les performances d’un type de conversion en particulier: c’est un vrai plus pour les annonceurs qui ont besoin de dissocier les performances de plusieurs types d’actions de conversions (les formulaires et les ventes par exemple).
Autre exemple que j’utilise très régulièrement: les statistiques sur mobiles. En un clin d’œil vous saurez si vous êtes performant sur ce device qui prend de plus en plus de part de trafic et vous saurez où mener les actions nécessaires.

ÇA SE TROUVE OÙ ?

Disponibles sur l’onglet « Campagne », « Groupe d’annonce » ou « Mots clés », allez sur « Colonnes » puis tout en bas sur « Colonnes personnalisées », un bouton « +colonne » apparaîtra.

10) L’affichage des doublons

Recherche de Doublons de Mots clés

Doublons mots clés

La dernière fonction n’est pas sur Google Adwords, mais sur Google Adwords Editor, un outil indispensable vous permettant de travailler plus vite et hors ligne, et qui fourmille de fonctions. Une qui est assez peu utilisée et qui pourtant est très importante: l’affichage des doublons. À terme, il n’est pas rare d’avoir des mots clés en double à force de développer le compte, ce qui pose problème puisque ils rentreront en concurrence.

Alors pour évitez cette situation, faites un ménage régulier et supprimez les mots clés aux performances les plus faibles.

ÇA SE TROUVE OÙ ?

Sur Google Adwords Editor, cliquez sur « Outils » puis « Rechercher les mots clés en double… ». Voila, pas compliqué à trouver celui-là.

Le gros bloc L’article est terminé, mais si vous avez des questions, des remarques ou si vous voulez mettre en avant des fonctions peu utilisées, votre commentaire est le bienvenu !

Et un immense merci pour ceux qui partageront l’article sur les réseaux sociaux.

crédit image: knifecenter.com

Ce contenu a été publié dans Conseil Adwords: Expert. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 10 Fonctions Google Adwords Inutilisées

  1. C’est vachement sympa les annonces illustrées, nul doute que d’ici quelques années (mois ?) google proposera un service de création graphique payant…
    PS : votre plugin commentluv semble cassé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.